Jeûne Intermittent ou Fasting : Perdre de la Graisse Sans Effort !

Ne pas manger pendant plusieurs heures pour éliminer les graisses ou simplement se sentir en meilleure santé ? C’est ce que propose le fasting. On en entend parler de plus en plus mais comment ça marche ?

Fasting : jeuner pour maigrir ou pour se sentir mieux

Le jeûne intermittent consiste en un arrêt de consommation de nourriture pendant 14 à 24 heures. Le principe est simple : la période de jeune doit être plus longue que la période d’alimentation.

Comment pratiquer le jeûne intermittent ?

Plusieurs options s’offrent à vous quant au jeûne :

  • Le jeune quotidien dont le principe est de couper sa journée en 2 et de ne pas manger soit le matin soit le soir. C’est la solution la plus choisie parce que plus pratique.
  • Le jeune alterné, lui, consiste à arrêter de manger pendant une journée entière de 24h et d’alterner un jour sur deux tout au long de la semaine.
  • Dernière option, le 5 : 2 qui est un faux jeûne où vous mangez normalement pendant 5 jours et durant 2 jours vous faites attention à votre consommation de calories (restriction calorique) en les réduisant à 500 Kcal/Jour. Il est un peu moins recommandé car il ressemble à un régime restrictif, comme vous pouvez voir sur ce site.

A préciser qu’à l’inverse du ramadan, on peut consommer de l’eau, qui ne contient aucune calorie. Ce sera d’ailleurs une bonne méthode pour boire vos 1,5l d’eau par jour!

Autophagie : la réaction du corps au jeûne

jeune-intermittent-autophagie-réaction-corps

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’autophagie se traduit par « se manger soi-même » : Le corps élimine ainsi les toxines et fait un gros ménage. Le cerveau qui n’a plus de sucre pour fonctionner est obligé de puiser dans les graisses, c’est ce que l’on appelle le phénomène d’autophagie. Allié au sport, l’autophagie est encore plus stimulée et détoxifie le corps en profondeur, ce qui permet de rajeunir les cellules.

Bénéfices du jeûne

Le jeûne permet de réguler l’appétit, la sensation de faim est vraiment réduite. Aussi, on est confronté à une accélération du métabolisme qui fait que l’on perdra beaucoup plus de gras.

Plus de concentration ! En effet, ainsi les organes ne sont pas fatigués par la digestion. Oui, ça se sait, quand on vient de manger un bon plat on est tout de suite endormi.

Puis, grâce à lui on rencontre beaucoup moins de risques de maladies dégénératives tels que l’Alzheimer ou le Parkinson.

Qui peut jeûner ?

On peut pratiquer le jeûne si on est en surpoids, si on a de la graisse résistante notamment au niveau du ventre ou bien si l’on cherche à être en meilleure santé. A noter que si vous avez des problèmes de santé ou des troubles du comportement alimentaire, on vous déconseille de le pratiquer sans avis préalable.