SOS Fantômes 2016 : une nouvelle version et de nouveaux personnages

Ghostbusters des années 2016 est l’histoire de quatre jeunes femmes, courageuses et pleines d’espoir, qui vont éradiquer les fantômes qui terrorisent la ville. Chaque jour, une aventure, voilà ce que nous promet ce film en plus d’une dose considérable d’humour.

Six semaines au Box-Office, le film a réussi à rassembler une recette atteignant les 217 millions de dollars. Étant un remake de la version de 1984, SOS Fantômes a réuni plus de nostalgiques que de fanatiques de la saga.

SOS Fantômes, l’histoire d’hier et d’aujourd’hui

En 1984, Ghostbusters, ou comme sa version française l’appelle SOS Fantômes, est sorti au grand public. L’histoire est toute simple. Trois grands chercheurs à l’université sur les activités paranormales se retrouvent à la porte. Ne croyant pas à leur potentiel, ils décident de fonder leur propre société pour prouver l’existence de fantômes. Un autre membre les rejoint plus tard dans le cours de l’histoire. Ainsi commence l’histoire, de même se passe la nouvelle version de ce film.

articlecritic-sosfantomesSorti en 2016, l’histoire de la nouvelle version est la même que son homologue des années 80. Elle se répète à une différence près. Il s’agit d’une équipe de femmes qui se démerdent avec les fantômes et non pas des hommes.

Dans ce nouveau cas, il s’agit d’Erin Gilbert et Abby Yates, deux meilleures amies au lycée et études supérieures, qui se retrouvent depuis une séparation de longue date. Ayant perdu leur emploi respectif, elles décident de fonder leur propre société de recherche de fantômes. Pour cette mission, elles ne seront pas seules, Jillian Holtzmann, une ingénieure surdouée les aide beaucoup avec des gadgets sophistiqués, puis Patty Tolan, un agent de sécurité reconvertie en Ghostbusters après les avoir vues à l’action dans le métro.

Le film c’est aussi un nouveau casting avec Kristen Wiig et Melissa McCarthy, à l’affiche. On retrouve aussi de grands noms du grand écran même si c’est juste pour de seconds rôles comme d’ailleurs, Andy Garcia, Bill Murray ou encore Dan Aykroyd. L’hymne du film, la chanson Ghostbusters de Ray Parker Jr est toujours présente dans la nouvelle version.

SOS Fantômes 2016, la critique

Avec tous ses atouts, le film n’a pas été bien reçu, puisqu’il ne rappelle que la version des années 80, en plus joli avec des femmes. Même le personnage de Janine Melnitz a été repris par Kevin, le réceptionniste. L’humour, à peine divertissant, n’a pas été à la hauteur des spectateurs.

ghostbusters-2-articlecriticPar contre, ce qu’il ne faut ignorer sont les effets spéciaux à couper de souffle. Beaucoup de lumières, de couleurs, des fantômes plus améliorés et intéressants. Ce nouveau remake a des avantages tout de même. Il est vrai que le film est moyen, mais il reste divertissant et amusant.

Sony s’attendait à un succès atteignant les 500 millions d’entrée. Malheureusement, le film n’a pas pu dépasser les 217 millions de recette à travers le monde entier. Mais il ne faut pas que ça décourage pour le voir.

Bon spectacle !