Comment devenir DJ

Le métier de DJ ou « Disk jockey » devient de plus en plus populaire ces dernières décennies. Ce professionnel anime les soirées dans les boîtes de nuit, dans les clubs ou lors des mariages, des fêtes, des anniversaires etc. Il a pour mission de créer une ambiance de fête afin de faire danser la foule ou les personnes présentes. Bien qu’on puisse s’improviser DJ, plusieurs écoles proposent une formation solide pour ce métier.

Comment débuter la carrière d’un DJ ?

En principe, les personnes qui font cette activité débutent en tant qu’amateur. Pour ce, ils commencent par l’achat et l’apprentissage de la table de mixage à deux canaux minimum. Ils auront également besoin d’avoir un bon micro, un casque audio de qualité, un contrôleur MIDI, et des haut-parleurs. Ils apprennent ensuite à utiliser tous les supports de musique (CD, fichiers numériques ou vinyles) ainsi que des outils informatiques utiles au métier (MAO). Au début, pour ne pas se ruiner, il est conseillé d’acquérir des matériels d’occasions si on n’a pas les moyens d’acheter des matériels neufs. Notons que pour faire ce métier, il faut évidemment aimer la musique et posséder un sens musical développé. Ce qui implique qu’il faut être au courant de la tendance du moment et de celle de l’avenir.

Certains DJ professionnels ont aussi passé par des écoles. Maintenant, de plus en plus d’écoles privées encadrent les jeunes gens dans l’apprentissage de technique au mixage et dans la gestion de MAO. Pour dénicher la bonne formation, il faut s’appuyer sur la réputation de l’école et son carnet d’adresses. Ce type de formations assez coûteux a l’avantage d’offrir d’éventuels débouchés aux futurs DJ. Certaines écoles délivrent également de certificat comme « animateur musical et scénique ».

Sinon, la plupart des DJ ont commencé par animer une soirée familiale puis au fur et à mesure qu’ils acquièrent de l’expérience et de notoriété, ils se tournent vers les bars, les restaurants, les nightclubs ou encore les radios.

comment-devenir-dj

Evolution du métier

Il y avait un temps où le métier de DJ n’attirait que très peu d’amateurs. Mais avec l’apparition des artistes comme Grandmaster Flash, Martin Solveig etc. les besoins se multiplient et le nombre d’intéressés aussi. Malheureusement, ceux qui arrivent à percer dans ce milieu ne sont pas nombreux. La concurrence est ainsi féroce. Le montant de prestations d’un DJ dépend de sa notoriété. Le salaire brut mensuel d’un débutant peut environner 1700 euros. Il peut recevoir ainsi 20 euros l’heure jusqu’à 500 pour un DJ confirmé. Lorsqu’il atteint un certain âge, cet animateur musical s’oriente quelquefois vers le métier du technicien du son ou chargé de production d’une maison de disques. Car il faut dire que le métier est fatigant du fait que le DJ doit toujours être debout dans des endroits peuplés. Une bonne condition physique et une bonne santé sont ainsi requises pour ceux qui souhaitent pratiquer cette activité pendant de longues années. Enfin, ceux qui réussissent dans ce métier vont aussi jusqu’à monter leur propre label plus tard.