Bigorexie : Attention à l’Addiction au Sport

Vous êtes accroc au sport et ne pouvez pas louper une séance ? Seriez-vous bigorexique ? La bigorexie c’est le terme employé pour définir quelqu’un qui est obsédé par le sport jusqu’à en renoncer sa vie sociale.

Trouble de la Santé Mentale : la Bigorexie est une réelle Maladie Obsessionnelle

Reconnue comme une réelle maladie par l’OMS, la bigorexie est un véritable de trouble de la santé mentale. Quelles sont ces symptômes ? Les personnes touchées multiplient les heures d’entraînement pour arriver jusqu’à une pratique excessive du sport. L’endorphine qui est produite rend accroc au sport. Les sportifs (amateurs ou professionnels) pratiquant plus de 10 heures de sport par semaine ont beaucoup plus de risques de développer cette maladie obsessionnelle. On retrouve plus particulièrement la bigorexie chez les personnes qui pratiquent la course à pied et/ou la musculation.

Sous-alimentation

Obsédées par leur corps, les personnes souffrant de bigorexie changent de régime alimentaire pour se sous-alimenter. Dans le cas du fitness par exemple, beaucoup troquent leurs repas quotidiens contre des compléments alimentaires.

Conséquences et risques

Quand la personne ne pratique plus d’activité physique, elle peut être prise de tremblements à cause du manque. Trop de sport peut pousser à la dépression et entraîner des blessures musculaires, de fractures mais il existe également un risque d’infarctus, qui n’est pas à écarter. Aussi, le bigorexique développe une fatigue qui peut aller jusqu’à l’épuisement.

bigorexie-obsession-sport

Faire du Sport Tous les Jours : l’Obsession du Corps Parfait

Souvent, le bigorexique ne pense qu’à une chose : prendre de la masse musculaire et perdre du gras. Comme un anorexique, il se voit plus gros quand il se regarde dans le miroir.

Les médias pour cible

Bien souvent, ces personnes manquent de confiance en elles-mêmes et sont influencées par les médias. Les mannequins dans les magazines pourraient être l’une des causes de cette maladie.  En effet, des corps parfaits sont toujours mis en avant et les images sont retouchées au détail près pour créer une illusion de perfection. Les hommes sont plus touchés par ce phénomène et cherchent à ressembler au stéréotype de l’homme musclé.

Prévenir la maladie

Les personnes souffrant de cette pathologie doivent consulter un psychologue ou un addictologue afin de trouver une solution adaptée à leur problème.

Pour éviter de développer cette maladie, on conseille de pratiquer le sport à plusieurs et de diminuer voire d’arrêter l’activité physique un moment, quand celle-ci n’est plus un plaisir mais qu’elle est ressentie comme une obligation.

Alors, si vous faites du sport pour maigrir, ne soyez pas trop dur avec votre physique.

Et surtout, comme tout autre activité que vous privilégiez, eviter les excès.