The Avengers: l’ére d’Ultron : avis et synopsis

La saison 2012 des blockbusters a été ouverte avec brio avec la première version d’Avengers. Dotée d’une atmosphère moins renversante que ce qu’on attendait, la deuxième version de The Avengers : l’ère d’Ultron, est cependant truffée de séquences d’actions démesurées, des performances fantastiques des acteurs qui n’ont pas son pareil. Le film produit par Joss Whedon et sorti en salles le 22 avril 2015.

Synopsis du film

Lorsque Tony Stark alias Iron Man et Bruce Banner (alias Hulk) tentent de démarrer un programme de maintien de la paix mais les choses vont vraiment mal. Et il revient aux super-héros les plus puissants de la terre Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Black Widow, et Hawkeye de s’unir et d’apprendre à se battre pour combattre le robot psychopathe destructeur Ultron, qui veut réaliser son plan terrible : l’éradication de l’humanité. Pour arrêter le terrifiant Ultron dans ses sombres desseins, des coalitions se forment avec Nick Fury, le directeur d’une organisation qui préserve la paix mondiale (S.H.I.E.L.D), les emmenant ensemble dans une aventure extraordinaire. Ils ont pour mission de combattre Loki (le frère adoptif de Thor) qui a scellé une alliance avec l’ennemi, le chef d’une race extra-terrestre. Ils doivent collaborer et non pas s’affronter les uns les autres, d’autant plus que Loki s’est emparé du fameux cube cosmique, l’arme qui donne du pouvoir à ceux qui le possèdent. Dans cette phase 2, chacun y trouve son compte avec en outre l’introduction de la Sorcière rouge Wanda Maximoff et de son jumeau Quicksilver et la Vision (le monstre) apparaissant à la fin du trailer.

avengers-ultron-avis-synopsis

Critique du film

Trois après la sortie de The Avengers, on peut remarquer que le deuxième volet diffère totalement du premier car celui-ci est plus sombre, plus dramatique que le premier. Une ère d’Ultron qui nous montre une équipe gouvernementale qu’on ne peut pas vaincre et qui tue les méchants. Cette suite attendue se classe dans le top ten bien qu’il ne peut pas faire plus de recettes que le premier. Le film est pourvu d’effets spéciaux ludiques, d’une atmosphère fantaisiste et des conversations hilarantes. Une sorte de grand fourre-tout où on trouve le style baroque, la science-fiction, la mythologie et l’humour avec Iron Man et son interprète. Les scènes d’actions un peu mal équilibré aiguisent l’attente et s’avèrent riches en surprises devant le foisonnement des acteurs. Le film c’est aussi une façon de montrer l’humanité s’opposant à une oppression de formes diverses. Le message du premier volet  démontrant qu’une équipe dans la diversité est à la fois une force et un point faible est repris ici. Aussi, le monstre avec ses armes fatales, l’intelligence artificielle qui veut sauver la planète en faisant apparaître un homme nouveau, c’est du déjà vu dans les autres sagas. Pour autant, les protagonistes sont réussis tant du côté graphique que du côté rôle et psychologique. En bref, même si on rate la fraîcheur de la première version, il est permis de passer un bon moment. Car l’humour est ici au rendez-vous bien qu’ Avengers 2 n’offre pas une fin en apothéose ! Attendons la venue d’Avengers 3 en 2019.